ECOTONTE
L'entretien de votre jardin, c'est notre métier
Tableau 3 : une roseraie
La rose est la fleur noble par excellence, la reine du jardin. Là aussi, tous les goûts et toutes les couleurs étant dans la nature, vous n'aurez que l'embarras du choix pour orner votre jardin de la plus belle des fleurs.
ECOTONTE peut vous recommander deux roséistes :

André Eve - Roses anciennes et nouvelles

David Austin Roses

Ces deux roséistes sont spécialisés dans les roses anciennes pour le premier et anglaises pour le second. Les roses anciennes ont l'avantage d'être parfumées alors que les roses anglaises offriront un plus large choix de couleurs. De nombreux autres roséistes existent par ailleurs et présentent une offre importante. C'est à vous de faire votre choix en fonction des tailles, couleurs, etc.
Comme pour de nombreuses plantations, la saison idéale pour installer des rosiers et favoriser la meilleure reprise possible est l'automne. L'installation peut être envisageable jusque décembre, même dans le Nord de la Lorraine - Sud du Luxembourg, à condition qu'il ne gèle pas. Prenez le temps de choisir vos roses favorites pendant l'été et vérifiez les conditions de livraison des plantes.
Une roseraie peut contenir deux ou trois rosiers, voire même davantage si vous disposez d'un espace suffisant. Néanmoins, un choix judicieux sera nécessaire si vous désirez mettre en valeur des plants différents.

Si vous choisissez dix rosiers différents, il leur faudra de la place entre eux pour exprimer leur beauté et leurs parfums sans empiéter sur l'espace vital de leur voisin. Veillez également à ce que les couleurs soient harmonieuses, le placement des rosiers en dépendra (dégradé de couleurs ou alternance clair-foncé). Si vous souhaitez un rendu plus "fouillis" et une profusion de rosiers, choisissez alors un maximum de trois variétés afin de créer un tableau visuel agréable.
N'oubliez pas non plus d'estimer la hauteur maximale que pourra atteindre un rosier selon qu'il sera buisson, arbuste, nain, etc. Cet élément est important afin de choisir les rosiers qui seront en avant de votre tableau et ceux qui resteront plutôt en arrière-plan, même si, par la suite, la taille des rosiers pourra vous permettre une certaine harmonisation.

Certains rosiers sont "remontants", c'est-à-dire qu'ils fleurissent plusieurs fois dans la saison, et d'autres non; ceux-là ne fleuriront qu'une fois. Certains rosiers sont en fleurs de fin avril jusqu'à début octobre. C'est particulièrement le cas pour
Old Blush, un petit rosier qui croule sous les roses pendant toute la belle saison.
Une roseraie n'est pas obligatoirement statique dans sa forme. Il est tout à fait possible d'envisager un mélange de petits rosiers couvre-sol au premier plan accompagnés de rosiers buissons ou arbustifs, ou encore de donner de la verticalité en implantant un treillage, une pergola ou une arche où se développera un rosier grimpant.

Il est préférable de considérer tous ces aspects afin d'avoir le résultat le plus esthétique possible et
ECOTONTE peut vous aider et vous conseiller pour la création de votre roseraie avant mise en oeuvre et plantation.
Le concept

- Déterminer l'espace qui sera dédié à la roseraie dans votre jardin et le nombre de rosiers qui pourront y être plantés.
- Imaginer la forme de votre roseraie (en ligne, en arc-de-cercle, en arc-de-cercle ouvert, en rond, etc.).
- Choisir vos rosiers ou simplement nous donner des indications de couleurs.
- A
ECOTONTE de jouer!

La réalisation

Comme pour toute plantation, un minimum de préparation est nécessaire afin de garantir au maximum la réussite de votre projet.

- Préparer la terre
Pour une situation optimale, la terre peut être idéalement préparée un mois avant de recevoir les rosiers.

- Planter
Un soin particulier doit être apporté à la plantation des rosiers. De la corne broyée et du sang séché sont déposés au fond du trou de plantation, puis recouverts d'une fine couche de terre afin de ne pas brûler les racines en les mettant directement au contact du mélange. Les racines seront préalablement trempées dans du pralin afin d'aider la reprise. L'application du pralin est spécialement recommandée pour les rosiers. Tous les additifs utilisés pour la plantation sont entièrement naturels et ne comportent aucun produit chimique.

- Arroser
L'arrosage se fait de préférence avec de l'eau de pluie, tout d'abord parce que c'est meilleur pour les plantes et ensuite, parce que c'est écologique. Ainsi, on ne gaspille pas l'eau du robinet... Les
systèmes de récupération des eaux de pluie ne sont pas très onéreux, ni très compliqués à mettre en place (ECOTONTE peut vous proposer son aide dans ce domaine si vous le souhaitez).
L'arrosage des rosiers est important. Il est souvent conseillé de leur apporter un arrosoir par semaine en début de plantation et tant qu'il ne gèle pas. Ne pas négliger l'apport d'eau au printemps.
Les arrosages dépendront aussi de la nature de votre terrain, de l'exposition, des conditions climatiques, etc. Un arrosage négligé lors de la première année (1er automne et 1er printemps) vous fera à coup sûr perdre des sujets. Restez donc vigilants!

- Attendre et regarder s'épanouir votre roseraie
Il est important d'observer vos plantations afin de détecter le manque ou le trop-plein d'eau, le développement de maladies éventuelles, le début d'invasions d'insectes nuisibles, etc.
TRUCS ET ASTUCES

Les rosiers sont tellement beaux qu'il attirent parfois de petites bêtes indésirables comme les pucerons. Si vous n'avez pas de coccinelle sous la main (voir aussi les avantages d'une
prairie fleurie), vous pouvez, au début de l'invasion, écraser ces petites bêtes entre vos doigts; d'où l'intérêt de regarder pousser vos rosiers très régulièrement avant d'être dépassé par les évènements.

Nous admettons que la solution n'est pas très attirante, mais cela vous évitera l'utilisation de pesticides agressifs qui ne seront de toutes façons pas efficaces à long terme, les pucerons devenant de plus en plus résistants au fur et à mesure des pulvérisations. De plus, toute utilisation de pesticides détruira également les auxiliaires du jardin et dégradera progressivement toute la faune qui pourra y être utile par ailleurs. Sachez être patient, un jardin à tendance biologique met plusieurs années à s'installer. Sachez également que les roses se plaisent beaucoup en compagnie de lavande, d'ail d'ornement ou d'autres plantes odorantes que les pucerons, eux, détestent. Il faudra cependant patienter avant toute installation efficace, parfois pendant un an ou deux, mais le jeu en vaut la chandelle!
L'entretien et la suite

- L'entretien

Pour éviter un gros travail de désherbage, il est possible de pailler le sol. Diverses solutions existent comme les
copeaux de fève de cacao, la fibre de coco ou encore un paillis composé de feuilles mortes et d'herbes (récupération de tontes). Cette dernière solution apporte l'avantage de maintenir le sol humide et d'éviter des travaux d'arrosage trop nombreux, la première année notamment. Attention aux fameuses écorces...

-
La taille